Mon tout premier APN

2005, je pars de Carpentras pour Avignon et comme cadeau de départ, mes collègues m’offrent ce petit APN qui permettra ma transition vers le numérique, irréversible.

Il m’accompagnera pendant 5 ans, et j’ai fait de belles photos avec lui… et je l’ai toujours. Mais un bémol : il ne possède pas de stabilisateur, ce qui m’en a fait rater beaucoup, des photos. Depuis, j’en ai usé deux autres. Nous sommes loin des appareils argentiques qui étaient des compagnons à vie, voire pour plusieurs générations.

%d blogueurs aiment cette page :