Elle s’appelait « Mounette »

C’était notre première minette, et nous habitions alors le centre ville de Valence. Le Valence de l’après guerre (celle de 1940-45) n’avait rien à voir avec celui d’aujourd’hui. Très peu de voitures, et les animaux étaient chez eux. Malgré tout, Mounette a préféré notre foyer à la rue.

C’était une minette adorable. Elle aimait bien se réfugier la nuit dans le four du poêle à charbon, éteint, mais qui gardait tout de même un peu de la chaleur de la journée. Elle nous a légué toute une lignée de Mounettes, et depuis, pour moi, toutes les chattes sont des Mounettes.

%d blogueurs aiment cette page :