Je photographie, tu photographies, nous photographions…

Je photographiais les magnolias du Parc Jouvet pour tenter de capturer un peu de printemps, et j’ai découvert sur l’une des photos, cet homme qui photographiait sa compagne au milieu des fleurs.

Et oui, j’étais loin d’être la seule à tenter de capturer l’image de ces fleurs qui symbolisent si bien le printemps. J’ai rencontré de « vrais » photographes avec des appareils impressionnants, et des amateurs avec leurs smartphones. Grâce à eux, et aux progrès qui ont été fait, nous pouvons tous nous improviser photographes, oui, mais, il ne suffit pas de faire clic clac, encore faut-il affuter son regard. Ce couple l’a bien compris qui s’est installé au milieu des fleurs.

%d blogueurs aiment cette page :