Au gré des parfums

Je me suis promenée ce matin le long des jardins, et malgré mes allergies, j’ai ôté le masque pour humer les parfums qui s’en dégageaient. Le printemps mêlent les floraisons et malgré la chaleur les lilas sont encore en fleur, aux côtés des seringats et même des roses. Quelques brins de muguet, au rendez-vous du premier mai, ont fini d’enchanter mes narines.

%d blogueurs aiment cette page :