Art de rue et cinéma

J’avais photographié cette affiche sur un mur d’Avignon. Des collages intelligents, dont je n’ai pas noté le nom du ou des auteurs. Nous sommes loin ici des tags qui se ressemblent tous, ici nous parlons bien d’art et même d’art engagé.

Le poisson en particulier était présent un peu partout dans la ville. Et il me faisait penser au « Cauchemar de Darwin », un film qui m’avait marquée et à son affiche. Un film éprouvant, d’autant plus que je l’avais vu avec une amie atteinte d’un cancer plus qu’avancé et qui avait saigné du nez pendant la séance. Je garderai ce souvenir longtemps.

Un film très engagé, un documentaire fiction à qui il a été reproché son parti pris. S’il en avait été autrement, aurait-il autant marqué nos consciences et sur le fond Hubert Sauper a raison. Sur la forme aussi et ses raccourcis que certains contestent sont marquants et c’est ce qui compte. On lui a contesté d’avoir défendu une opinion, mais cela ne veut pas dire que le fond est contestable, c’est tout de même vrai que les pays d’Afrique ou d’Asie sont devenus à la fois notre vivier, nos poubelles et le terrain de jeu des marchands d’armes.

Le Cauchemar de Darwin sur Wikipedia

%d blogueurs aiment cette page :