Comme une pestiférée

National Geographic

Je viens de traverser un épisode « covid » et oui, vraiment, je comprends ceux qui se sont ressentis comme des pestiférés lors des épisodes de peste noire. Le masque chirurgical remplaçant celui, typique, des médecins d’alors, il ne me manquait que la crécelle des pestiférés ou des lépreux.

Une bien étrange sensation, et oh combien désagréable. Et rester enfermé chez soi n’est pas la pire expérience.

%d blogueurs aiment cette page :