Chaleur et sécheresse

Souvenir d’une balade à Toulaud, tout près d’ici, les flammes avaient ravagé le paysage, mais la végétation reprenait doucement le dessus. En fond, le Vercors qui apporte toujours sa touche de bleu.

Cette année, canicule + covid font que je ne sors plus beaucoup de chez moi. Finies les balades. Je laisse filer les journées et je laisse mes souvenirs meubler mes blogs. Je m’étonne toujours en parcourant le Net de ce besoin de prouver que l’on bouge, comme si bouger était la seule proposition valable tout au long de l’année et bien entendu pour les vacances.

En voyageant de chez moi, dans le confort de mon appartement rafraichi (la fraîcheur est puisée dans l’eau du sol et répartie dans les appartements), donc à l’abri de la grosse chaleur, je parcours la Toile pour lire le désastre ailleurs, sécheresse qui marque les paysages, manque d’eau, dans la Drôme comme dans l’Ardèche, avec des restrictions, et pire encore, les incendies.

La Drôme à sec – Rivière Drôme . D’une situation « normale » dans notre région, les rivières sont généralement à sec en été, on dérive vers quelque chose de bien plus grave. Mais bon, continuons à remplir nos piscines comme si de rien n’était. Pure jalousie de ma part car la piscine municipale, elle, est fermée le temps des vacances.

Photo de Phu00f9ng Nhu1ef1t sur Pexels.com

Et continuons à rêver à ça !

%d blogueurs aiment cette page :