Souvenirs fleuris

Les fleurs de cette liane d’appartement sont très particulières et vraiment capricieuses : il faut que la plante se plaise vraiment chez vous pour qu’elles apparaissent. Elles sont comme en cire avec un duvet, et des couleurs pastel très subtiles. A la fois rigides et fragiles.

Celle-ci était un souvenir d’un collègue de travail, d’un lieu dont je suis partie. J’aime bien conserver des boutures offertes par des personnes que j’ai croisées, et de bouturage en bouturage, conserver le lien.

Oui, mais voilà, j’ai lâché prise, et même les plantes en ont pâti.

La rupture

Un jour de décembre 2020, Poudre m’a quittée, me laissant orpheline.

Elle squattait depuis peu le tapis de souris sur ma toute petite table, et moi je ne pouvais plus rien faire. Mais depuis, il ne me reste que le vide de sa présence et je n’ai pas encore pu adopter un autre chat. J’essaie de réorganiser ma vie autrement, en attendant d’avoir le courage de franchir le pas.

Je voulais devenir famille d’accueil, et cela demande encore plus de courage que je n’en ai. Et je n’ai pas du tout l’appartement qu’il faut pour ça, d’autant que je le délaisse lui aussi.

Voilà, je démarre ce nouveau blog comme j’avais démarré « Itinéraires » que j’abandonne car il ne me correspond pas du tout.