Le sang des bêtes

Sur un chemin d’Ardèche, le groupe avec lequel je marche a suivi la piste d’un animal blessé… C’était il y a deux ans, mais je revois toujours cette piste en gouttes de sang sur le sol noirci par l’humidité. *

Et cela m’avait fait penser au documentaire choc, « le Sang des Bêtes » de Georges Franju sorti en 1948.

« Montrant la mort des animaux dans les abattoirs parisiens de la Villette et de Vaugirard, ce film vériste est un des documentaires les plus directs sur cet univers de travail ». En noir et blanc, il est pourtant difficilement soutenable. Si vous voulez vous en rendre compte :

Il n’y a pas de lien, mais vous pouvez aller voir la vidéo sur Youtube en tapant « Le Sang des Bêtes de Georges Franju »

On peut se dire : « les méthodes ont changé », elles sont moins brutales ? Mais l’actualité nous rappelle qu’elles le restent, brutales. Et pour les animaux, et pour les hommes qui travaillent là.

  • C’était à Saint Georges les Bains, nous avons suivi la piste depuis le village jusqu’aux bois.