L’humanité de Sebastião Salgado

Détail de l’une des photographies présentées en 2019 au Centre du Patrimoine Arménien à Valence, consacrée à l’Autre Amérique, celle de Sebastião Salgado. Détail qui montre l’acuité du regard de l’artiste, entre les mains qui disent tout de la situation de la femme et l’oiseau qu’elle protège, ou qu’elle a trouvé mort ?

J’ai vraiment découvert, et l’homme, et l’œuvre, dans le film que lui a consacré Wim Wenders, « Le Sel de la Terre ».

Et Sebastião Salgado, c’est aussi l’homme qui a planté une forêt.