Des campaniles


Valence – Saint Jean / Beaumont les Valence – la porte fortifiée

Ces deux campaniles de la Drôme ont un air de famille.

Les campaniles sont une spécificité de la Provence, en Drôme du Nord, ils sont plus exceptionnels. On appelle « campaniles » les cages de fer qui dominent des clochers, plutôt civils, et qui sont une réponse à la violence du Mistral.

J’ai vraiment découvert la spécificité de ces cages de fer lors d’une conférence à Carpentras. Et j’ai acheté le livre :

Il est une invitation au rêve, notamment grâce aux textes et aux très belles illustrations.

Deux campaniles du Vaucluse : la tour de l’horloge à Carpentras à gauche et à droite, celui de Pernes les Fontaines.

Détails du campanile de Carpentras, l’un des plus « riches » en décorations et notamment les planètes…

La danse des libellules

On devine à gauche les agrions accouplés (Jardin des plantes tinctoriales de Lauris) et à droite un autre est posé sur une herbe(bord du Rhône à Guilherand).

Photographier les libellules tient de la gageure lorsqu’on n’a pas le top des appareils, aussi, je suis assez contente lorsque je peux le faire dans d’assez bonnes conditions. Il faut attendre qu’elle veuille bien se poser et rester un temps assez long. J’étais donc vraiment heureuse d’avoir pu immortaliser ce couple, hélas au sol ce qui n’est pas le mieux, mais bon, elles étaient tellement occupées qu’elles n’ont pas du tout fait attention à moi,

Prochain challenge, ou pas, les photographier en vol ?

Le sourire des jours heureux

Pour votre sourire des jours heureux, j’aime les souvenirs conservés dans l’âme des photographies un peu surannées.

Vous êtes partis tous les deux, mais il me reste ces souvenirs, et ceux bien sûr, que je garde au fond de moi.

Ici vous étiez à Visan, lieu chargé de souvenirs, et plus particulièrement devant ND des Vignes, un lieu, mais aussi un cru, celui que nous préférions.